Lundi, 29 mai 2017
MusiqueATSMusique

Les archives de Lou Reed à portée de tous

Vendredi 03 mars 2017

La bibliothèque publique de New York a acquis les archives de Lou Reed, disparu en 2013. Ces milliers d'enregistrements et de documents écrits seront mis à disposition du grand public.

Le réseau des bibliothèques publiques de la métropole, dont l'imposant bâtiment principal de la Cinquième avenue est l'un des monuments les plus connus de la ville, a annoncé son acquisition jeudi, le jour anniversaire de Lou Reed qui aurait fêté ses 75 ans.

"Mon rêve a toujours été de rendre le travail de Lou accessible au grand public dans son intégralité", s'est réjouie l'artiste Laurie Anderson, la veuve de Lou Reed.

Méticuleux travail de collecte

Les archives du chanteur comprennent 3600 enregistrements audio et 1300 vidéos, ainsi que l'équivalent de 90 mètres de documents écrits et de photos, selon la bibliothèque de New York qui expose déjà un échantillon de sa nouvelle collection, dont des carnets et une partie de la correspondance de Lou Reed. L'élaboration de ces archives est le fruit d'un méticuleux travail de collecte et de classification lancé par Mme Anderson après le décès du chanteur.

Au sein du groupe new-yorkais The Velvet Underground, Lou Reed a plongé le rock dans l'univers de l'art contemporain. Il tirait ses paroles d'une réalité crue faite de drogue et de sexe.

The Velvet Underground and Nico, sorti en 1967 et produit par Andy Warhol, alliait art graphique, avec la fameuse banane en couverture du disque, et un rock minimaliste et tranchant en noir et blanc qui détonnait à l'époque de la pop et du psychédélisme "peace & love" à la mode. Lou Reed s'est ensuite lancé dans une carrière solo et a connu de nombreux succès, comme "Walk on the wild side" (1972), produit par David Bowie.

MusiqueATSMusique
Vous devez être loggé pour poster des commentaires