Mardi, 21 novembre 2017
ActualitéÉditoBenito PerezElection en Equateur

Espoir en Equateur

Mardi 21 février 2017

L’incertitude demeurait lundi soir quant à une éventuelle élection de Lenin Moreno dès le premier tour. Pourtant, les élections équatoriennes peuvent d’ores et déjà redonner le sourire à la gauche latino-américaine. Après le succès surprise de l’ultralibéral Mauricio Macri en Argentine, la destitution de Dilma Rousseff au Brésil et la défaite du chavisme aux législatives vénézuéliennes de 2015, d’aucuns pronostiquaient dimanche l’effondrement de la “Révolution citoyenne” et d’Allianza Pais, le parti qui l’a portée. Privé de son fondateur et ébranlé par la crise économique mondiale, le projet incarné par Rafael Correa a pourtant assez bien résisté dans les urnes, remportant de peu la majorité parlementaire et, plus nettement, le «référendum éthique» destiné à combattre la corruption.

La victoire – encore partielle – des candidats d’Allianza Pais est paradoxalement celle de l’homme qui ne se représentait pas. Résistant à la tentation du pouvoir éternel, le charismatique Rafael Correa a renoncé à bidouiller, comme tant d’autres, la Constitution nationale à sa convenance. Il a pris le risque de faire un pas de côté et de faire confiance à son ancien vice-président pour faire vivre la «Révolution». Rien que pour ce retrait, une victoire de Lenin Moreno serait déjà souhaitable. Message envoyé à tous ces «sauveurs suprêmes» de la gauche qui se pensent indispensables.

Mais au-delà du renouvellement salutaire, l’élection de M. Moreno serait également un signal d’espoir pour tout le sous-continent, à l’heure où l’axe Macri-Temer, l’élection de Trump et la chute des prix des matières premières, mettent en péril une décennie de conquêtes politiques et sociales. Il n’est d’ailleurs pas impossible que les politiques ultralibérales aujourd’hui implémentées au Brésil et en Argentine aient servi de repoussoir pour nombre d’Equatoriens désireux de changement mais pas à n’importe quel prix.

Dans ce pays reputé pour son instabilité politique et une émigration endémique, les dix ans de gouvernement de Rafael Correa ont été une exception bienvenue. S’appuyant sur une refonte constitutionnelle, le président a su doser mesures de progrès social immédiat, faisant reculer massivement la pauvreté, et investissements publics préparant l’avenir. L’école, la santé et les infrastructures ont particulièrement prospéré depuis 2007. Notamment en faveur des personnes handicapées, qui ont trouvé en Lenin Moreno, devenu paraplégique après une agression, un ambassadeur de choix. Et peut-être bientôt, un exemple à la tête de l’Etat.

En lien avec cet article: 

L’humour, l’arme de construction massive de Lenin Moreno

Le point commun entre le cinéaste Jean-Pierre Mocky, l’entarteur Noël Godin et Lenin Voltaire Moreno Garces, ex-vice-président de l’Equateur? Dès le 13 octobre, le dernier nommé rejoindra ses glorieux prédécesseurs au palmarès du Prix Humour et résistance attribué depuis cinq ans par la Maison de l’humour de Cluny, en Bourgogne. L’actuel envoyé spécial de l’ONU sur le ...

L'Equateur met la finance sur le banc des accusés et répudie sa «dette illégitime»

L'Equateur pourrait répudier un tiers de sa dette extérieure. L'annonce faite en novembre par le président Rafael Correa n'a pas surpris. La nomination l'an dernier d'une Commission d'audit intégrale du crédit public (CAIC) avait sonné comme un avertissement: la société équatorienne n'a pas à rembourser les «dettes illégitimes» laissées par des gouvernements ...

Présidentielle en Equateur: résultats définitifs prévus jeudi

"Nous espérons que dans trois jours à partir d'aujourd'hui (lundi) le processus du binôme présidentiel soit totalement terminé", a déclaré Juan Pablo Pozo lors d'une conférence de presse, en référence à l'élection des futurs président et vice-président. Il a appelé "les citoyens à attendre les résultats officiels dans une ambiance de paix, car il y a des marges étroites ...
 
Le Courrier
ActualitéÉditoBenito PerezElection en Equateur
Vous devez être loggé pour poster des commentaires