Mardi, 24 octobre 2017

Le DAL demande l’invalidation du vote

Vendredi 30 octobre 2015

SUBVENTIONS GELEES

Le Mouvement DAL (Défense des aînés, des locataires, de l’emploi et du social), une des composantes d’Ensemble à gauche, demande l’invalidation du vote du Conseil municipal du 28 octobre qui a permis aux partis bourgeois de geler les subventions versées à l’Usine. Une lettre a été envoyée jeudi au président du Conseil d’Etat, François Longchamp.

Ce vote serait illégal, selon le DAL, car il suspend une subvention qui n’a pas encore été votée. Formellement, les lignes budgétaires concernant ce type d’aides sont contenues dans le budget. Deuxième argument: en exigeant de l’Usine qu’elle rembourse les dégâts causés par la manifestation demandant le maintien des aides pour ce lieu alternatif, les auteurs du texte voté instaurent une punition collective, alors que les auteurs de ces dégâts n’ont pas été identifiés.

Vous devez être loggé pour poster des commentaires