Vendredi, 20 octobre 2017

Jeune féministe pour une paix juste en Colombie

Mercredi 21 octobre 2015

CONFÉRENCES • Les négociations de paix n’ont pas interrompu les pressions policières et judiciaires à l’encontre des militants de gauche en Colombie. Dirigeante du Congrès des peuples, Mariangélica Rojas Gutiérrez peut en témoigner, plusieurs de ses collègues ayant été incarcérés en juillet dernier. Cette militante féministe, sociologue à l’université nationale, sera cette semaine en Suisse pour informer du difficile mais réel engagement des jeunes et des femmes dans la construction de la paix en Colombie. Elle fera d’abord étape à Neuchâtel, ce mercredi à 20 h, dans les locaux du syndicat Unia (av. de la Gare 3), puis demain à Genève à 18h15 (Uni-mail). Vendredi, la troisième conférence de Mariangélica Rojas Gutiérrez (19 h, rue de la Source 15 à Bienne) sera aussi la plus festive, puisqu’elle sera suivie d’une prestation du groupe de musiques latinos Revolución Guapachosa.

Vous devez être loggé pour poster des commentaires