Mercredi, 22 novembre 2017

Le futur s’invente aujourd’hui

Vendredi 18 septembre 2015

Dès ce soir et jusqu’à dimanche, Genève accueille Alternatiba Léman. Durant trois jours, le quartier de Plainpalais sera transformé en ruche alternative. Ce forum de la société civile, né en 2013 à Bayonne et qui essaime, présente plus de deux cent cinquante initiatives positives.
Un autre monde est possible. Le slogan du Forum social mondial est plus que jamais d’actualité. Avec un élément d’urgence: l’impasse du réchauffement de la planète. La conférence de Paris sur le climat (COP21) devra fixer des objectifs en matière de rejets de gaz à effet de serre. Le risque étant que ces normes soient insuffisantes et, surtout, qu’elles ne soient pas respectées. Or, la planète ne peut pas se payer un tel luxe. L’inertie aura un prix terrible en termes de vies humaines et de sociétés ravagées.
Des solutions devront être trouvées. Soit elles prendront un tour pacifique, démocratique et égalitaire. Soit les pouvoirs dominants les imposeront de manière autoritaire. La question est aussi vieille que le mouvement ouvrier. «Socialisme ou barbarie», avait lancé en 1916 Rosa Luxembourg. Ecosocialisme ou écofascisme, peut-on rétorquer aujourd’hui.
Impossible de faire l’impasse sur la question sociale. La remise en cause de la dynamique capitaliste par l’obligation de mettre un terme à la croissance infinie est par trop fondamentale pour que l’on puisse imaginer une réponse purement technique au défi climatique. De nouveaux rapports de production devront être trouvés et la question d’une juste répartition des richesses produites est incontournable.
D’où l’importance de telles rencontres. Les pistes esquissées sont certes imparfaites, fragmentaires ou contradictoires. Elles sont autant de parcelles arrachées à la moulinette capitaliste. Une chance de défendre la sphère autonome dans un monde aliénant.
Et, à partir de ces micro-expériences, il est possible de bâtir en rhizomes des ensembles plus vastes, à même de garantir un demain que nous devons inventer de manière collective aujourd’hui. Et, pourquoi pas, en y prenant du plaisir?

 
Le Courrier
Vous devez être loggé pour poster des commentaires
Portrait de catholique

En esperant que cette

En esperant que cette rencontre aboutisse à quelque chose...