Samedi, 18 novembre 2017

Charlie debout

Samedi 10 janvier 2015

Les tueurs ont été abattus hier sous l’assaut des forces de l’ordre. Morts comme ils ont vécu leurs dernières heures: sous les balles. Justice ne sera pas rendue à celles et ceux – dessinateurs, journalistes, policiers et anonymes – qu’ils ont exécutés. Comment peut-on en arriver là? Les explications manqueront. Mais le deuil, enfin, peut commencer. Et avec lui les questions, en particulier sur l’efficacité des services de renseignement français. Et le temps de l’engagement individuel et collectif pour défendre les valeurs qui sont les nôtres.
Dimanche à Paris, ils seront des milliers, peut-être des centaines de milliers, à afficher un «Je suis Charlie» ou à brandir un crayon. Et ce malgré les maladresses de l’organisation, les risques de récupération, les inimitiés, les divergences avec la ligne de Charlie Hebdo même. Alors que la France s’enfonçait dans un climat nauséabond où les Zemmour, Houellebecq et Marine Le Pen se disputaient la tête d’affiche, ce sursaut citoyen, cette mobilisation populaire constituent, au-delà du choc et de l’angoisse, autant de signaux réconfortants d’une prise de conscience collective.
Face à la barbarie, il n’est qu’une réponse possible. Elle ne passe pas par des lois d’exception, mais par l’affirmation des valeurs communes qui fondent nos démocraties: liberté d’expression, égalité entre les citoyens, justice, laïcité, respect de la personne humaine, de la différence et du vivre-ensemble. Des valeurs héritées des Lumières sur lesquelles nous ne saurions transiger.
En France, les attaques contre les mosquées se sont multipliées depuis quarante-huit heures. Les premières victimes des fanatiques sont les musulmans. Ici, par contrecoup. Et dans leur chair, tous les jours, en Syrie, en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, au Nigéria, en Somalie, au Yémen, et dans nombre d’autres pays.
Pour que la mort de Cabu, Charb, Wolinski et les autres ne soit pas vaine, ne laissons pas les bouteurs de haine tirer leur épingle du jeu, ceux qui salivent déjà à l’idée d’un conflit de civilisation. Refusons la guerre de tous contre tous, faute de quoi les assassins auront gagné.
  Nous sommes meurtris. Touchés au cœur. Mais vivants. Et debout. Nous sommes Charlie.

En lien avec cet article: 

Hommage à «Charlie Hebdo» par des illustrateurs romands

  Tirabosco Andréas Künding Aloys Adrienne Barman Albertine Anna Sommer Exem Frederik Peeters Ibn Al Rabin Kalonji Mirjana Farkas Nadia Raviscioni Nicolas Robel Noyau Olga Fabrizio Olive Peggy Adam Poussin Rais Wazem Yannis La Macchia Thomas Perrodin
 
Le Courrier
Vous devez être loggé pour poster des commentaires
Portrait de ndchauvet

Assez de naïveté...

Parce que vous pensez réellement que "l'affirmation des valeurs communes qui fondent nos démocraties (...)" suffira à calmer les esprits échaufflés et pervers des tueurs potentiels? Que "les valeurs héritées des Lumières" permettront de les rallumer (les lumières) chez ceux qui ont fait de l'obscurantisme islamique leur seule vision du monde?

Il convien désormais de se réveiller et de faire ce que l'on a jamais fait, ni en France, ni ailleurs. Traquer les animaux barbares partout et sans relâche (s'il faut renforcer les lois et encréer d'exceptionnelles, allons-y) ET éduquer enfin les autres, leur apprendre dès l'enfance les valeurs de nos sociétés, de notre culture et de nos valeurs. Et enfin, il faudra le courage d0agir contre ceux qui seront réfractaires - il y en aura certainement - et leur indiquer qu'ils seront indésirables dans nos sociétés, dans nos pays.

Cessons d'être naïfs, enfin, et d'agir en bénis oui-ouis de la bien-pensance.

Portrait de ndchauvet

Assez de naïveté...

Parce que vous pensez réellement que "l'affirmation des valeurs communes qui fondent nos démocraties (...)" suffira à calmer les esprits échaufflés et pervers des tueurs potentiels? Que "les valeurs héritées des Lumières" permettront de les rallumer (les lumières) chez ceux qui ont fait de l'obscurantisme islamique leur seule vision du monde?

Il convien désormais de se réveiller et de faire ce que l'on a jamais fait, ni en France, ni ailleurs. Traquer les animaux barbares partout et sans relâche (s'il faut renforcer les lois et encréer d'exceptionnelles, allons-y) ET éduquer enfin les autres, leur apprendre dès l'enfance les valeurs de nos sociétés, de notre culture et de nos valeurs. Et enfin, il faudra le courage d0agir contre ceux qui seront réfractaires - il y en aura certainement - et leur indiquer qu'ils seront indésirables dans nos sociétés, dans nos pays.

Cessons d'être naïfs, enfin, et d'agir en bénis oui-ouis de la bien-pensance.

Portrait de Manfred

Re: Assez de naïveté...Assez de naïveté...

Je suis Choron mais pas Charlie.
Je suis Michel Bernier mais  pas Philippe Val.
Je suis Denis Robert mais pas Richard Malka.
Je suis Gébé mais pas Charb.

Arlette Chabot, Yves Calvi, Yvan de Kervel, Elisabeth Levy, Yvan Rifouol, Frédéric Taddéï vont être privés de leurs petits faire-valoir gauchistes de plateaux télé, qui comme eux étaient persécuté par des babouches dentées et des nounous à foulards.
Les hériters de la "Grosse Bertha"  furent obliger d'aller cachetonner sur les ondes du conformisme car leur canard ne se vendaient plus assez, leur lectorat n'étant plus composé que de boutonneux incultes et de vieux fans de Léo Ferret. 

Focaliser sur les nislamistes étant actuellement, dans ce petit bout de la péninsule ouest-asiatique (commment vous l'appelez déjà ? l'Europe ?), bien plus vendeur que sur les intérêts de Clearstream, les évangéles Lagardères, les encycliques Dassaut, les sourates Leclerc, les mantras AREVA ni la kabblisitique du CAC 40.

Laïciser et réformer ces religions voudraient dire faire perdre aux "JE SUIS CHARLY" tout leur petits privilèges marchands de citoyens du Nord, aussi vous les verrez tous, si ça devait se produire, défiler pour réclamer "ON VEUT LE SALARIAT ! ON VEUT FRONTEX ! ON, VEUT, LA, DI-VI-SION, DU TRA-VAIL !"

Surtout n'établissez pas de rapport entre ces privilèges et la misère du Sud, même en Suise ou l'humanitaire tient lieu de fierté coloniale, sinon on vous dira *mais sa a ry1 avouar mdr". Si si, ton tourisme de merde, ta bagnole de merde, ton pavillon de merde, tes crétins de gamins en sont responsables. 
C'est vous l'artisocratie, c'est vous Thermidor, tout les gens qui gagner plus de 1500 € par mois. Il n'y a que Pierre Vaneck à croire que ces pauvres européens seraient opressé par le vilain Libéralisme, quand ceux qu'il ne maltraite pas en jouisse quotidioennement et sont très heureux de troquer leur liberté contre des privilèges.
Glencore ne mange pas l'aluminium qu'il marchande, ils en font des rouleaux M-Budget. Vous imaginez l'éléctorat socialiste privé de ses feuilles d'aluminum ? Ils réclameraient immédiatement des expéditions coloniales et du travail forcé pour aller en miner. 

Depuis dix ans toutes les jeunesse du globe se sont levées, sauf en Europe. Ici il suffit de leur jeter un skateboard,un boulot de graphiste et de la minimale berlinoise et ils deviennent de gentils sociaux-démocrates adeptes du consensus et de la discussion (je ne vise pas Luz en particulier).

Ce dont on est certain c'est que prochains 14 juillet n'auront pas lieu sur ce continent décatit qui n'est plus qu'une vieille fille réactionnaire confite dans ses anciens privilièges coloniaux et congénitalement voué l'autodestruction, cherchant toujours un bouc-émissaire à son nihilisme provincial.

Portrait de Manfred

@ndchauvet Nadine,

@ndchauvet

Nadine, pourrais-tu me lire la première phrase de ce texte ?

http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19995395/index.html

Donc avant de chevaucher vos destriers de croisés de la laïcité, vous ne voudriez pas donner l'exemple et laïciser la consitution qui régie le droit civil, pénal et la démocratie sous vos pieds de citoyens suisses ?

Oh bin mince, c'est pas si facile hein quand est entouré d'afrikanners paranoïaques, de petits-bourgeois pinochétistes d'une mdidle-class d'abrutits tout content de se faire dépouiller par les assureurs ? 

Mais bon, tout ces demeurés sont des élécteurs de Solidarité, du PS et des lecteurs de journaux hein, faudrait voir à pas trop les vexer non plus.

Si vous êtes même pas foutu d'appliquer ça au texte qui régit vos existences, arrêtez de donner des leçons à des pays que vous ne savez même pas mettre sur une carte du premier coup.

Portrait de Manfred

Re:

Il est 20h45 et j'atend toujours que tu laïcises le Valais et la consitution suisse Nadine, si t'y est parvenu on t'enverras dans un pays 10 fois plus grand pour apprendre à ses habitants comment on fait. 

Allez vazy, on te regarde Nadine ! N'ait pas peur !! Tu te rends compte qu'on parle d'un canton ou un enseignant se fait virer de l'enseignement publique pour décrocher un crucifix ?

Comment laisser des talibourgeois agricoles qui se construisent un véritable Dubaï immobilier faire régner un pareil climat de terreur sur les enfants et les professeurs, c'est un scandale !!

Pour la consitution suisse, on va te laisser une semaine de plus, mais je suis sûr que t'arriveras à convaincre le canton le Grison et Nidwald d'abandonner ces croyances ridicules !

Tu pourrais leur traduire René Girard et "Le crépuscule des idoles"  en romanche, je suis sûr que ça aiderait un peu, et ensuite tu irais hurler des versets de Nietzsche en haut des Alpes.

Tu te rends compte, mettre un appel à Dieu-Tout-Puissant puis un texte créationniste au froton de la constution d'un pays européens au 21ie siècle ?

Ce serait comme le Courrier titrant sa couverture sur la venue du Pape à Genève en 1969, un anachronisme qui nous ficherait à la honte dans les journaux français...

Portrait de ndchauvet

@ Manfred

Tu Choron mais pas Charlie... A ta guise, mais moi, je ne suis pas Nadine. Erreur sur la personne. A part ça, bonne nuit et n'ouble pas tes peties gouttes.

Portrait de Marcol

Re:

blessé, meurtri, charlie gît.
sa main, brisée, se fige.
de son sang rougi,
il s’agrippe et fait fi.
le trait sans haine,
il se relève.
je suis charlie.

Marcol