Jeudi, 14 décembre 2017

Les pharaons noirs de Nubie au Laténium

Mercredi 27 août 2014

EXPOSITION • Dès le 3 septembre et jusqu’en mai 2015, la nouvelle exposition temporaire du Laténium, à Hauterive, plonge «Aux origines des pharaons noirs», en Nubie, au sud de l’Empire égyptien. Pour faire découvrir au visiteur dix millénaires d’histoire de ce territoire mystérieux des premiers villages aux grands royaumes ayant rivalisé avec l’Empire égyptien, une refonte du parcours du musée a été nécessaire. L’exposition s’appuie notamment sur des objets trouvés au cours de cinquante ans de recherches menées par la Mission archéologique suisse au Soudan, dont le directeur est Matthieu Honegger, professeur à l’université de Neuchâtel et commissaire de l’exposition. Le public découvrira deux mondes, celui des morts et les rituels des nécropoles nubiennes et celui des vivants, des origines de la sédentarité aux premières villes d’Afrique noire. Deux copies des statues représentant les pharaons noirs Taharqa et Tanoutamon constituent l’un des éléments phares de cette exposition. Au total, sept statues, aujourd’hui au Musée de Kerma, avaient été découvertes en 2003 sur le site de Doukki Gel.

Vous devez être loggé pour poster des commentaires