Mercredi, 3 septembre 2014
Historique du Courrier

2011 Faits: La nouvelle équipe en place lance une nouvelle formule du journal, plus attractive sur le fond et la forme, ainsi qu'un nouveau site Internet.

2010-2011 Faits: La Poste Suisse fait part de son intention de ne plus faire bénéficier Le Courrier de l'aide indirecte à la presse - tarifs postaux avantageux - après quoi La Poste revient sur cette intention. Le Courrier obtient donc un sursis.

2010 Faits: Fabio Lo Verso quitte la rédaction en chef. Un trio de co-rédacteurs en chef lui succède: Rachad Armanios, Benito Perez et Samuel Schellenberg.

2007 Faits: Marco Gregori passe le flambeau à Fabio Lo Verso. De nouveaux rendez-vous avec les lecteurs sont créés, notamment la rubrique "focus" et une actualité régionale et fédérale "maison" accrue. Un nouveau site Internet offre un accès illimité aux archives du journal.
Contexte: L'ensemble de la presse suisse payante voit ses ventes baisser. Le marché publicitaire retrouve un certain dynamisme, mais cela ne touche pas Le Courrier qui a peu d'annonceurs. Le déficit se creuse. Le Courrier espère rassembler une nouvelle génération de lecteurs.

2004 Faits: Marco Gregori devient rédacteur en chef.
Contexte: Le Courrier confirme son indépendance dans un environnement de plus en plus compétitif. Face aux nouvelles exigences technique, au développement d'Internet et à l'arrivée de quotidiens gratuits en Suisse romande, Le Courrier lance une nouvelle maquette, continue à développer des partenariats forts, et tâche de résister à l'érosion de son lectorat. Par le biais de la souscription, ses lecteurs le soutiennent plus que jamais.

2000 Faits: Dés janvierLe Courrier est imprimé à Genève et renforce ainsi son autonomie

1999 Faits: Manuel Grandjean est nommé rédacteur en chef dès le 1er septembre 1999.
Contexte: Le Courrier confirme son ancrage dans les milieux alternatifs. Indépendant de tous partis, syndicats ou associations, Le Courrier pratique un journalisme sans concession. Par son regard critique, ses analyses et les solutions qu'il propose, Le Courrier accompagne les divers mouvements citoyens qui s'opposent à la globalisation. Il développe des collaborations avec d'autres journaux qui partagent ses préoccupations comme Le Monde Diplomatique ou Il Manifesto

1996 Faits: Rupture totale entre l'Eglise catholique romaine de Genève et Le Courrier. Grâce au soutien des associations proches du journal et des lecteurs, le journal progresse et compte 7000 abonnés fin 1996, 7500 fin 1997 et 8500 fin 1998.
Contexte: L'Eglise demande la démission de Patrice Mugny, considéré comme trop à gauche, pour maintenir sa subvention de 250 000 francs. Le Courrier refuse ce chantage et relève le défi. Parallèlement, la presse lémanique va mal, c'est la période des fusions. A Genève, Le Courrier devient le dernier journal indépendant du groupe Edipresse.

1992 Faits: Patrice Mugny succède à Pierre Dufresne. Avec 5700 abonnés en 1993, Le Courrier survit grâce aux tarifs préférentiels de l'Imprimerie Saint-Paul de Fribourg et à la subvention de l'Eglise catholique romaine.
Contexte: Le Courrier défend les grandes causes sociales, pose un regard acéré sur la Genève des affaires dans un contexte de crise économique. Il se revendique humaniste et chrétien avec une indépendance critique.

1980 Faits: En 1980, Pierre Dufresne reprend la rédaction en chef. Le journal n'a plus que 4000 abonnés. L'Eglise catholique romaine à Genève continue de soutenir financièrement le quotidien.
Contexte: Le Courrier, tout en se revendiquant chrétien, a pris ses distances par rapport à l'Eglise. Sous l'impulsion du nouveau rédacteur en chef, il opte pour une ligne plus sociale. Le Courrier, journal d'opinion, " La voix des sans-voix ", interpelle les consciences.

1970 Faits: Le Courrier va financièrement mal, malgré ses 9000 abonnés. Avec tous ses développements, le budget accuse près de 900 000 francs de déficit. Une collaboration rédactionnelle se met en place avec La Liberté, quotidien fribourgeois, collaboration encore en vigueur aujourd'hui. Le Courrier assure la locale, La Liberté les pages internationales, nationales et économiques.
Contexte: Avec Mai 68, les mentalités changent. Par ailleurs, les catholiques ne se sentent plus tenus de s'abonner au Courrier et se laissent tenter par la concurrence des autres médias.

1945 Faits: Crise au Courrier. Toute l'équipe est renouvelée et René Leyvraz est rappelé à la tête du journal. Il introduit les rubriques sportive, culturelle et scientifique puis modernise la locale. Les abonnements progressent -5300 en 1947, 9500 en 1949- puis se stabilisent à plus de 8000 dans les années 60.
Contexte: La population s'interroge sur des grands thèmes d'actualité: le nucléaire, l'environnement, l'économie, la libération de la femme, etc. Autant de débats auxquels Le Courrier tentent d'apporter sa contribution.

1935 Faits: Contesté pour sa position trop à gauche, René Leyvraz démissionne en 1935. Le journal redevient un pur organe de l'Eglise catholique romaine. Les abonnés diminuent à nouveau pour stagner à moins de 3000.
Contexte: Avant et pendant la Deuxième guerre mondiale Le Courrier, très anti-communiste, défend une position ambiguë. Il dénonce l'antisémitisme et les rafles des juifs, tout en se demandant que préférer: Hitler ou Staline.

1923 Faits: René Leyvraz, nouveau rédacteur en chef, va marquer l'histoire du Courrier. Il impulse une nouvelle ligne très sociale au quotidien dont la diffusion passe à 5700 abonnés en 1932.
Contexte: C'est la période du plein essor du syndicalisme chrétien de base dans laquelle se retrouve la ligne du Courrier.

1892 Faits: Le Courrier devient un quotidien en janvier 1892. Son tirage oscille entre 3000 et 4000 exemplaires avant de chuter à environ 1000 au début du siècle. Le quotidien se compose de six pages.
Contexte: Le Courrier, marqué par la virulente guerre confessionnelle entre catholiques et protestants à Genève, reste très conservateur. Avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1907, les tensions s'apaisent. Le Courrier en qualité de journal de résistance perd de sa nécessité.

1868 Faits: La première édition du Courrier sort le 5 janvier 1868 à Genève. A cette époque, il paraît les dimanches et porte l'intitulé "Feuille religieuse et nationale".
Contexte: Le Courrier a été créé pour défendre les intérêts des catholiques dans un canton protestant.